Poêle Extraflamme Melinda Hydro – l’importance d’un bon dimensionnement

Poêle Extraflamme Hydro, l'importance d'un bon dimensionnement

Poêle Extraflamme Melinda hydro, installé sur circuit radiateurs et chaudière gaz

L’installation : Poêle à granulés hydro Extraflamme Melinda installé sur un circuit radiateurs et chaudière au gaz dans maison plain-pied de 110 m². Consommation annuelle moyenne 2 tonnes de granulés. Retour d’expérience.

Didier habite en Dordogne, il nous rappelle l’importance d’un bon dimensionnement dans le choix d’un poêle à granulé hydro.

Didier nous parle de son expérience avec le poêle Extraflamme Melinda ainsi que d’un MCZ hydro d’une de ses connaissances.

L’importance d’un bon dimensionnement pour le chauffage à granulé

  • Si le poêle est surdimensionné : il va tourner souvent au ralenti. Point positif : le poêle reste neuf et se détériore moins rapidement. Au contraire, ce régime de ralenti rend plus compliqué les opérations d’entretien.
  • Si le poêle est sous-dimensionné (comme c’est le cas avec le MCZ Hydro) : Le haut régime de fonctionnement du poêle altère les qualités du poêle. A l’inverse, la combustion des granulés produise moins de scories et autres dépôt. Ce qui rend les taches de maintenance plus aisé.

Témoignage de Didier, sur son Melinda Hydro

Salut Roger,

Jusqu'a 4 devis gratuits pour votre poele a pellets

Pour avoir un poêle (Extraflamme melinda hydro) qui tourne la plupart du temps au ralenti parce-qu’il est surdimensionné par rapport aux besoins réels et une amie dont le sien (MCZ hydro) est sous-dimensionné par rapport à sa maison et tourne à fond les 3/4 du temps, je vois très bien que le sien se dégrade plus vite.
Le mien était comme neuf au bout de deux ans de chauffe à 7 mois par an alors que le sien montrait déjà des signes de rouille sur certains élément en tôle et le joint de porte était dégradé dés le premier hiver. Fin du deuxième hiver les tirettes de ramonage se sont bloquées et il aura fallu à l’installateur une intervention d’une journée pour tout démonter et remonter. Ces deux poêles me semblent pourtant techniquement de qualité équivalente même si la conception est différente. Le MCZ est juste un peu plus silencieux et esthétiquement moins rustique, les céramiques sont de meilleure qualité mais j’ai découvert à l’intérieur les approximativement mêmes éléments que dans le mien. Elle brûle un peu moins de 5 tonnes de pellets par hiver pour une maison en étages de 160m² et moi deux en moyenne pour un plain-pied d’environs 110m².
Par-contre il y a une vraie différence au niveau de l’entretien. Son poêle qui tourne à fond ne fait pas la moindre calamine ni dépôt dans le foyer et en aval, cela doit se brûler, alors que le mien a tendance à faire une couche assez fine mais très dure dans le foyer que je retrouve aussi dans le premier mètre de tuyau. En particulier en inter-saison où il est allumé au-moins une fois par jour pour quelques heures et tourne plus qu’au ralenti. Le grand ramonage annuel est une vraie galère à cause de ça et je dois gratter de temps en temps le bas du foyer à la paille de fer, là où cela devient épais, pour l’entretien régulier parce-que je me suis rendu compte que cette accumulation affaiblissait les performances.

À mon avis, l’idéal est de choisir une puissance intermédiaire pour laisser de la marge dans les deux sens suivant le temps.. Chez moi il ne tourne vraiment bien et ne s’encrasse pas qu’à partir de la puissance 2 (sur 5) et en continu. Mais je reconnais qu’il est très difficile de savoir à l’avance de quelle puissance maximale de poêle on aura besoin même avec des calculs savants. J’avais une chaudière gaz de 24 kW (Unical avec ballon sanitaire) et là avec ce poêle qui fait ~13 kW pour l’eau et 2 kW en direct par l’air et j’ai presque toujours trop chaud alors qu’avec le gaz je sentais toujours du frais par moment…

Remerciement

Merci à Didier pour son témoignage, ainsi que pour la qualité des nombreux commentaires qu’il prend le temps d’écrire sur Monpoeleapellet.com.
Roger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − dix =

Une réflexion au sujet de « Poêle Extraflamme Melinda Hydro – l’importance d’un bon dimensionnement »

  1. Grillon

    Bonjour,
    J’ai un volume à chauffer de 407 m2.
    Un poele hydro permettrait-il de chauffer un tel volume ? Et si oui, quelle doit être la puissance du poêle au bouilleur ?
    Par avance, merci de votre réponse,
    Cordialement,
    HG

    Répondre