Maîtrise des dépenses d’énergie et aides de l’état en 2014

logo du grenelle de l'environnement et du ciddCette année encore le gouvernement encourage les travaux destinés à rendre les logements moins énergivores.

Découvrez dans cet article les changements qui touchent,  le crédit d’impôt, la TVA sur les travaux de rénovation énergétique, l’éco PTZ et la prime de 1 350 €.

Petit tour d’horizon des aides en faveur de la rénovation énergétique des logements.

Le crédit d’impôt développement durable

Sauf foyer à revenu modeste, il faut désormais réaliser un bouquet de travaux pour bénéficier de cette aide de l’état.

La notion de bouquet de travaux

C’est une bonne façon d’aborder la rénovation énergétique d’un logement. Le bouquet de travaux permet d’améliorer de façon globale le comportement énergétique d’une habitation.

Sont concerné les domaines suivants :

  • Isolation des murs
  • Isolation de la toiture
  • Isolation des parois vitrées
  • Les équipements de chauffage bois et ceux utilisant une énergie renouvelable (chaleur de la terre, solaire…)

Deux taux subsistent

L’état a simplifié le dispositif du crédit d’impôt.

Deux taux s’appliquent désormais aux dépenses du bouquet de travaux.

Jusqu'a 4 devis gratuits pour votre poele a pellets

  • 15 % pour un seul poste, mais soumis à plafond de ressource
  • 25 %  pour une combinaison de deux postes minimum

Baisse de la TVA

Autre signal fort, l’état baisse le taux de TVA à 5,5 % pour les travaux de rénovation énergietique (ceux concernés par les bouquets)

Le dispositif du PTZ perdure

Vous pouvez financer les travaux de rénovation énergétique en faisant appel à un prêt dont les intérêt sont pris en charge par l’état.

  • Le montant du prêt est de 20 000 € maxi pour deux travaux sur une période de 10 ans
  • Il passe à 30 000 € maxi pour trois travaux sur une période de 15 ans.

L’Eco PTZ peut se cumuler au CIDD

La notion d’écoconditionalité

Cette notion fait son apparition en 2014.

Il va falloir faire appel à une entreprise reconnu garant de l’environnement à partir 1 juillet 2014 pour prétendre à l’éco prêt et à partir du 1 janvier 2015 pour obtenir le CIDD.

La prime de 1 350 €

Guide de l'ademe qui borde les thèmes du crédit d'impôt, la tva, le ptz et la prime de 1305 €
Guide de l’ADEME pour comprendre les aides pour la rénovation énergétique

Cette aide permet au ménage au revenu modeste d’envisager des travaux d’économies d’énergie.

Là aussi la notion de bouquet de travaux est présente. A noter que l’on peut bénéficier de la prime pour des travaux déjà effectués (depuis le 31 mai 2013).

En conclusion, l’état reste cohérent selon moi dans sa politique d’aide en faveur des économies d’énergie. On ne peut que saluer ces efforts en dépit des rigueurs budgétaires.

Ressources

Article : pour mieux comprendre le crédit d’impôt développement durable

Article : Qu’est-ce que la notion de RGE, reconnu garant de l’environnement.

Vous pouvez enfin lire le guide de l’Ademe sur les aides financières en 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 5 =

5 réflexions au sujet de « Maîtrise des dépenses d’énergie et aides de l’état en 2014 »

  1. Ping : 4 raisons d’installer son chauffage à granulé en été

  2. Julien

    Il faut en profiter car c’est un réel avantage pour nous particuliers!
    Une bonne isolation peut faire une grosse différence sur la facture énergétique dans certain cas!

    Répondre